Elles m’ont maquée ! …

Posté par lapecnaude le 8 janvier 2010

fauteuil à nounoute

Bien sûr cela ne s’est pas fait en un jour, on ne devient pas julotte, comme çà, d’un coup de baguette magique. 

La première fois que je l’ai vue (ma première julotte), j’ai été séduite par son regard tendre, j’étais déprimée, triste car Arthur venait de me quitter au bout de treize années d’une union, parfois tumultueuse, mais si pleine de fantaisie et d’amour. Pourtant, il n’était pas toujurs facile, il s’en allait de temps en temps courir le guilledou, me laissant seule, anxieuse mais si heureuse quand il rentrait à la maison exigeant les repas à l’heure et la comptée à temps. J’assumais tout, harnachement, soins, nourriture et distractions. Enfin je faisais mon boulot. 

Vint celle-là, pourtant pas carrée d’encolure, un petit poids, des yeux calins, caressante au début et dominante ensuite. Viens, on y va, j’ai faim, j’ai froid, on sort, fais vite…on rentre, allume vite le feu dans la cheminée…24/24, un travail de forçat.

Et elle m’a trompée, je m’étais fait une raison avec Arthur, mais elle ? Elle s’est servie d’un complice par moi insoupçonnable pour ramener une grande fille à la maison, une noire (je ne suis pourtant pas raciste) qui m’a mise tout de suite au pas « Rien ne change, tu bosses pour deux, c’est tout « .

Je ne vous parle pas des caprices, des régimes. Changer le mobilier parce que cela ne convenait pas à l’une et à l’autre, trop petit, trop grand, le mettre là et l’autre là-bas et changer de voiture parce que le temps passant l’arthrite s’en était mêlée et qu’il fallait plus de confort. La galère !..

En plus, elles aiment les pique-nique sur la plage, les barbecues sur la terrasse, le lèche-vitrine et dépensières avec çà, un collier par çi, un manteau par là. A moi de fournir. Le soir, vers 23 heures, la télévision leur casse les oreilles, je dois mettre un casque et couper le son pour leur permettre de dormir. Quand elles ne décident pas que je doive moi aussi aller me coucher, parce que c’est leur heure. Elles sont intelligentes, elles feraient de bonnes D.R.H. capables de valoriser et exploiter leur cheptel.

On n’a pas de contrat passé devant Monsieur le Maire, on n’est pas pacsées, c’est pire, on est attachées  à la même chaîne, celle de l’amour librement consenti jusqu’à notre dernière heure.

Quel est le meilleur ami de l’homme ?

fauteuilnounoute.jpg

Pour moi ce sont Peï N’Gan et Fripouille mes deux compagnes à quatre pattes chacune, l’une petite, l’autre très grande ….. ce sont « les chiennes » !

Je ne suis pas Mâame Titi, le canapé et le fauteuil, ce sont leurs meubles !

2 Réponses à “Elles m’ont maquée ! …”

  1. b.mode dit :

    Ah les amours…

    Dernière publication sur ruminances old style : Mauvaises nouvelles de la toile

  2. lediazec dit :

    Au-delà de l’amour dont le papier regorge, qu’est-ce que tu écris bien, vingt dieux !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

Laisser un commentaire

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo