CRE VIN DIOU QU’LA MAREE ETAIT MAUVAISE !

Posté par lapecnaude le 3 mars 2010

images.jpg                                                                        Du vent, de la pluie, des rafales, des vagues immenses,

                                                                         Tsunami ou mascaret  ?

Samedi dernier, nous sommes restées longtemps au marais , sur la plage de Saint Froult en compagnie des baudets qui paissaient tranquillement. L’océan était nerveux, par petites vagues rageuses il entamait la descendante. J’avais entendu les avis d’alerte rouge mainte fois serinés à la télévision et incidemment j’essayais d’évaluer jusqu’ou pouvait monter une marée de 108 … sûr que les baudets auraient les pattes dans l’eau, d’autant que les fossés de drainage du marais étaient pleins à ras bord, pas bon signe çà.

Chez moi, comme à l’habitude tout était en sécurité, le salon de jardin à l’abri, les petits arbres arrimés, les pots de fleurs rangés, ma foi les autres qui pèsent plus du quintal je ne pensais pas qu’ils s’envoleraient facilement. Cette fois, je ne sortira pas comme en 99 pour récupérer ma poubelle, au grand dam de mon époux qui s’époumonnait dans le vent en pure perte, n’empèche qu’il n’y aurait pas eu le poteau de la véranda, moi aussi j’allais flotter ! Souvenirs, souvenirs …

Je me demande comment des habitants valides, en plein bourg dans l’île de ré, n’ont pas entendu parler de l’avis de tempête, qu’est-ce qu’on ne ferait pas quand on n’aime pas le maire et qu’on veut se faire remarquer à la lucarne merdique de la télévision !

Je vous parlerais bien d’autre coups de tempête sur cette côte de ré, j’ai vécu 15 ans par procuration avec elles tous les soirs, des ces coups de vagues qui vous arrachaient des buses de béton enrochées de 2 mètres de diamètre, de palle-planches envolées, de pelles hydrauliques « nigées » sous 1 mètre 50 d’eau dans le marais …

Ce qui a été dévastateur, c’est la vague, sa rapidité, sa violence, ce qui était imprévisible c’est cette conjonctions de facteurs : facteur dépression athmosphérique, marée montante simultanés, phénomène hautement hypothétique et rarissime à ce niveau, coup de malchance.

C’est vrai que depuis la décentralisation qui a donné ce pouvoir aux maires, les permis de construire ont été accordés en dépit du simple bon sens, avalisés quand même par les services techniques des préfectures. Il fallait toujours plus d’habitants, parce-que plus de classes, plus de commerce, plus de touristes l’été. Mais si on écoutait l’ahuri de vendée et qu’on faisait démolir toutes les habitations construites en dessous du niveau de la mer çà en ferait combien de mal logés en plus ? et qui paierait ? Cet innocent ?

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | 12 Commentaires »

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo