• Accueil
  • > Politique
  • > LA CHASSE AUX ROMS – HEREDITE ou PERVERSITE NARCISSIQUE ? …

LA CHASSE AUX ROMS – HEREDITE ou PERVERSITE NARCISSIQUE ? …

Posté par lapecnaude le 6 août 2010

cigana02.gif 

Chasser le rom, le gitan, le voyageur, celui qui ‘est pas d’ici, de la race élue, qui ne vit pas comme nous, qui n’est pas comme nous semble avoir été une des expression de « la pensée unique » à travers le monde depuis la nuit des temps, enfin depuis que les hommes se disent « civilisés »

Prenons, par exemple un pays comme la Hongrie, je dis celui-là parce que indirectement, il nous concerne. Vous êtes-vous demandé « pourquoi il n’y a pas de roms, de gitans, de voyageurs hongrois parmi tous ces gens que ce gouvernement voudrait voir … disparaître au loin ?. Pour une raison bien simple, alors que les gouvernements hongrois d’avant 1946, germanisants et fascistes chassaient toutes les ethnies non-aryennes (ou magyares) du pays, le nouveau gouvernement a compris qu’ils partie intégrante de leur pays et les ont reconnus en tant qu’ethnies minoritaires avec leur langue maternelle et leur culture. Et cela marche très bien.

Il est évident qu’en France, chez nous, çà ne marche pas comme cela. Cela ne peut marcher comme cela, parce que nous avons affaire à un gouvernement de potiches qui acquiescent au moindre soupir du président et sursautent de peur au moindre de ses pets. Il lâche des lois lois sur la sécurité exactement comme … à la file, l’une soit contre disant l’autre, soit approuvant la première ou la suivante. C’est au gré des évènements et de sa cote de popularité (sondages obligent). On peut dégager une sorte portrait psychologique de ces décisions pour cela en nous référençant tout simplement à l’encyclopédie Wikipédia au chapitre : perversité, narcissisme … paranoïa pourquoi pas.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?
- Le « narcissisme », qui est l’amour de soi, est une composante normale de la personnalité. Cependant, dans certains cas, le sujet peut se fixer affectivement sur lui-même , le besoin d’être admiré est alors constant associé à un manque d’empathie, il cherche sans cesse à dominer l’autre, à être « le maître ».
- « La perversion morale qui correspond à un type de personnalité particulier tendant vers la satisfaction de ses désirs et de ses besoins aux dépends des autres, qui vont être manipulés et dont les besoins seront niés.

Le profil type de ce trouble comporte également d’autres rubriques telles : égocentrisme, haine et agressivité, mensonge, extraversion, orgueil et combativité, sadisme, paranoïa, mesquinerie … il est évident que l’on ne peut pas tout avoir à la fois, mais il existe des cumulards !

Le pervers narcissique est un individu relativement intelligent et bon psychologue. Sans aucun sens moral, il n’a aucun remord ni problème de conscience. Il manque absolument de scrupules, ce qui fait que ses victimes ont du mal à croire la malversation (53% ont cru le « travailler + pour gagner + », il en reste combien maintenant ? Les autres sont inscrits au pôle-emploi).
Il a un total mépris pour toute loi ou contrainte morale (si la loi ne me convient pas, j’en fais une autre). Sa morale est celle du plus fort ou du plus rusé, du plus retord. Il n’a de respect que pour les gens plus forts que lui, ayant plus de pouvoir ou de richesses ou plus combatifs que lui. Faire preuve d’humanité, de sensibilité est souvent vu par lui comme l’expression d’une forme de sensiblerie qui n’a pas lieu d’être (ex: Plateau des Glières). Seuls les résultats comptent : « la fin justifie les moyens », ce qui est aussi le principe de la scientologie …. avec en plus cette fascination pour tout ce qui brille, les nouveaux riches, les très riches.
Le pervers narcissique n’éprouve aucun respect pour les autres, qu’il considère comme « des objets utiles à ses besoins de pouvoir », servant ses intérêts. Il fait des promesses qu’il ne tiendra pas sachantque « les promesses n’engagent que ceux qui y croient » (le pouvoir d’achat). Pris sur le fait, accusé de mensonge, il est capable de nier avec un aplomb hors du commun

 Égoïsme forcené
Son unique but est d’obtenir un bénéfice pour sa propre personne.
Sa philosophie est toujours utilisatrice, il sait ménager ceux dont il a besoin, son conjoint, son premier ministre et autres Woerth…Il n’est courageux que lorsque cela renforce son image sinon il est d’une extrême prudence (pas de déplacement en France à moins de 300 CRS). La notion de l’honneur ou de l’élégance morale lui est inaccessible. Tout lui est dû. Il n’admet aucune mise en cause et aucun reproche. Sa loi est celle de son désir immédiat. C’est comme s’il était demeuré , à l’âge adulte, un enfant gâté …

Absence de compassion
Les pervers narcissiques,dans leur immense majorité,  n’ont aucune humanité, mais tout en étant souvent incapables de sentiments humains , ils simuleront le fait d’en être complètement remplis avec une sincère empathie pour autrui (Germanneau). Les déceptions entraînent chez eux de la colère ou du ressentiment avec un désir de revanche … c’est une rancune inflexible, tenace, implacable (Villepin, Chirac).

Haine et agressivité
Le pervers narcissique a souvent besoin de haïr pour exister.C’est pourqui il n’est jamais satisfait par quoi que ce soit. Étant incapable d’aimer (sauf exceptions purement personnelles), il essaie de détruire, par cynisme, la simplicité de toute relation naturelle et saine.
Prisonnier de cette image factice qu’il donne de lui, il tente de détruire la liberté d’autrui et de lui imposer des contraintes décidées par lui. Pour s’accepter et s’affirmer, il doit triompher de quelqu’un d’autre, le détruire, ce sentiment d’infériorité vis à vis de la personne enviée et haïe le pousse à chercher à posséder ce qui est convoité, pour y arriver il lui suffit alors de l’humilier et de l’avilir.Pour lui, rien ne va jamais. Il pose aux autres sa vision péjorative ou négative du monde et de son insatisfaction chronique concernant la vie. Agresser est pour lui le seul moyen pour s’imposer.

Mensonge
Le pervers narcissique est toujours -intérieurement- dans la peau d’un autre. Il n’est jamais sincère, toujours menteur.Il peut aussi bien dire la vérité que mentir avec aplomb. Le plus souvent il effectue des falsifications de la vérité. Mélanger le mensonge, la sincérité et la franchise – ce qui est, pour les autres, très déstabilisant – fait partie de son jeu.Attitude jusqu’au-boutiste du mensonge, qui paraît suicidaire mais qui cache le plus souvent une attitude de défi à l’ordre social, une façon de montrer qu’il est toujours le plus fort et qu’il contrôle toujours la situation  – ou les crimes ou les délits – au choix du moment.

Mythomanie
Le pervers narcissique a souvent une part de mythomanie, elle est liée à sa propension au mensonge et à son besoin de se voir mieux qu’il n’est en réalité. Le déni de ses défauts lui permet de s’aimer toujours plus.

Orgueil et combativité
Le pervers narcissique est souvent d’une combativité extrême et d’une capacité de rebond remarquable. Sa mégalomanie, son narcissisme renforcent sa combativité. Souvent immensément orgueilleux, il aime gagner, à tout prix, et ne peut admettre de perdre. Il est prêt à tout, même aux coups les plus retords, pour ne jamais perdre. S’il ne rencontre pas de résistance, il ira toujours plus loin.A la longue cette tendance, qui peut lui assurer une dynamique du succès pendant un certain temps (3 ans), devient une addiction. Signe de sa mégalomanie, elle la renforce en retour, et l’amène à ne plus pouvoir tolérer la moindre frustration ou contradiction. Il adore se valoriser, toute atteinte à la haute image qu’il a de lui-même le rend très méchant, agressif. Tous ses efforts viseront alors à détruire celui qui a commis ce crime de lèse-majesté. Il a une très haute opinion de lui-même…

Paranoïa
A la personnalité perverse et narcissique peut parfois se superposer une composante paranoïaque. A force de duper les gens, le pervers se doit d’être de plus en plus secret et d’être de plus en plus sur ses gardes, il se confie de moins en moins. A un moment clé, il peut se révéler d’une hypersensibilité maladive (tout son entourage politique peut en témoigner).

Mesquinerie
On est parfois surpris de découvrir derrière son apparence généreuse, brillante et intelligente (parfait menteur) un esprit mesquin, d’une indéniable petitesse morale ….

Tout cela fait qu’un homme peut décider par narcissisme, égoïsme, mégalomanie, perversité du devenir de telle ou telle catégorie de citoyens, d’hommes, de femmes, d’enfants, de vieillards … et les jeter ainsi à la rue, sans toit ni ménure, ou sur les routes … ailleurs pourvu que ce ne soit sous ses yeux. Je me suis posé cette question : est-ce un caractère héréditaire, ce besoin de détruire ? est-ce une maladie ? est-ce tout simplement mal – LE MAL ? Bientôt tous les français devront se poser cette question : où en sommes nous ? les perspectives de travail s’amenuisent de jour en jour, on ne nous dit que des mensonges, on nous pressure de toutes parts pendant que les grosses fortunes enflent à vue d’oeil, que sommes-nous devenus ?

Qu’importent les origines et la couleur de leur peau tous les hommes sont égaux en droits et en devoirs.

UN SEUL MANQUE A TOUS SES DEVOIRS !!!! 

Sources : Wikipédia. Géopolitis et « le blog de Zinette ».

 

10 Réponses à “LA CHASSE AUX ROMS – HEREDITE ou PERVERSITE NARCISSIQUE ? …”

  1. lapecnaude dit :

    Désolée pour cet incident d’interlignes – dû à unblog – leur truc ne comprend rien aux ordres que je lui donne !

  2. Mouloud dit :

    Eh La Penaude faut arrêter le calva arf arf arf !!

    Mon papa Luc de Normandie m’a demandé de te filer ce lien : un portrait du nabot selon lui

    La cause ? Un pauvre type atteint du complexe de supériorité, de troubles du comportement, et de quelques joyeusetés du genre : ochlophobie (1), topophobie (2), maniphobie (3), koréphobie (4), thanatophobie (5), onomatophobie (6), goujaterie, rustrerie, bling-blinguerie, etc. qui veut « se la jouer » devant le Président Barrack Hussein Obama, quand il n’y a pas encore si longtemps, ce dernier était voué aux gémonies par l’agité des talonnettes en personne qui n’avait d’yeux et d’oreilles que pour Mac Cain et Sally Palin, deux autres erreurs de la nature. Pour être certain que personne ne lui ravisse sa petite place de mini potentat, il n’hésite pas à envoyer valdinguer, dans sa roseraie de Buckingham Palace, Elisabeth II, descendante directe du Duc-Roi Guillaume le Conquérant ! En d’autres temps, d’autres mœurs, nous eussions eu droit à une déclaration de guerre en bonne et due forme

    Mouloud

  3. lapecnaude dit :

    Dis, Mouloud, toi qui a été baptisé à l’anis Gras, sache chez moi ya pas de calva mais DU C O G N A C !!!!
    Ben en plus à l’heure qu’il est, avec les trucs que m’a fait unblog (pas moyen d’avoir un règlage des interlignes, quand on lui demande du gras, il fait des vapeurs), si tu m’obliges à reprendre mes encyclopédales à roulettes pour trouver des phobies supplémentaires au nain à talonnettes ….. vaî, vaî,vaî… même ma mère elle, me ferait la tête comme un melon !

    En fait, t’as pas mis de lien où alors je suis VRAIMENT fatiguée ! mais bien contente de te lire.

    J’ai lu un article de Germain (?), je crois, sur les camps de concentration US, et je me souviens d’un thriller qui évoquait exactement ce cas, je le retrouverai sans doute demain.

    Bises à toi.

  4. babelouest dit :

    Le puceron des Carpathes doit vraiment être Rom-miné, pour se montrer aussi agressif avec les nobles gens du voyage. Comment tant de haine peut-elle tenir en si peu d’espace ? Il a dû vendre sa capacité d’intuition et ses bonnes manières à Chuck Norris, qui lui-même n’a pas dû savoir quoi en faire, afin de placer ses caisses de détestation du genre humain quelque part.

  5. lapecnaude dit :

    Tiens, Bab, tu ne m’as pas dit ce que tu penses de mon article ?

  6. babelouest dit :

    Ah ma pauvre, cet article m’a tellement subjugué que ma plume en est restée sans voix ! ;)

    Plus que juste, c’est complet, exhaustif, circonstancié, immense, et désespérément vrai.

  7. Moloud dit :

    Eh La Pecnaude c’est quand qu’elle se désape la meuf , j’ai le tournis à force de la voir se tortiller ?!!
    Mouloud

  8. lapecnaude dit :

    Dis, Mouloud, c’est pas du porno chez moi, à la rigueur et vraiment en temps de grande pénurie du pernod … mais c’est moins bon que l’anizette !

  9. Anonyme dit :

    http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr
    @la pecnaude | le 14 août 2010 à 01:25

    Avec de bons sentiments sans doute, les incitations à la sédentarisation existent (ex Aubervilliers), je ne pense pas que cette voie soit la bonne quand elle va à l’encontre des souhaits véritables des personnes.

    La situation s’est aggravée du fait de disparition de la société rurale où les roms jouaient un rôle économique (rémoulage, rétamage, vannerie, commerce à domicile, etc…)

    Sans diminuer l’importance de Django, Il y eu aussi Cziffra pour la musique. A leur façon, Kusturica et Petrovic rendent la visibilité des roms plus effective que tu ne le crois.

    Reste que le problème de fond – cohabitation du sédentaire hégémonique et du migrant très minoritaire.

    Une analyse européenne aurait des raisons d’être entreprise, notamment du fait de son silence devant l’extermination de 500.000 d’entre eux par les barbares nazis

  10. baillergeau dit :

    http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr
    @la pecnaude | le 14 août 2010 à 01:25

    Avec de bons sentiments sans doute, les incitations à la sédentarisation existent (ex: Aubervilliers), je ne pense pas que cette voie soit la bonne quand elle va à l’encontre des souhaits véritables des personnes.

    La situation s’est aggravée du fait de disparition de la société rurale où les roms jouaient un rôle économique (rémoulage, rétamage, vannerie, commerce à domicile, etc…)

    Sans diminuer l’importance de Django, Il y eu aussi Cziffra pour la musique. A leur façon, Kusturica et Petrovic rendent la visibilité des roms plus effective que tu ne le crois.

    Reste que le problème de fond – cohabitation du sédentaire hégémonique et du migrant très minoritaire.

    Une analyse européenne aurait des raisons d’être entreprise, notamment du fait de son silence devant l’extermination de 500.000 d’entre eux par les barbares nazis

Laisser un commentaire

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo