MEFIEZ – VOUS …  » IL EST PARTOUT « 

Posté par lapecnaude le 17 août 2010

36ih0jkg.gif Nous avons vu depuis le mois de juillet d’étranges caravanes sillonner nos côtes, avec de bizarres prosélytes venus nous porter la bonne parole – l’unique – celle de l’UMP … Depuis le mois d’août, c’est un ministre de l’intérieur qui nomadise en long et en large au travers de notre douce France, suivi de sa cohorte de Préfets et Sous-Préfets et de gardes chiourmes assermentés … Les caravanes passent …

Depuis 2002, Sarkosy, ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, puis président de la République gesticule, trépigne, décrète, fait légiférer sur ce qui est sa phobie principale (pas qu’à lui, à Guéant et cie aussi) et s’occupe de la sécurité des français, surtout quand sa cote de popularité baisse dangereusement et qu’il envisage une réélection.

Seulement, les chiffres sont là, TOUS les chiffres, celui des atteintes à la personne, des vols, des braquages, TOUS en augmentation par rapport aux années précédentes. Pourtant depuis 2006, 18 lois sécuritaires ont été votées et mises en application, pourtant depuis 2007 les effectifs de la police n’ont cessé de diminuer tombant à celui de 2002 ! Et ces braves fonctionnaires des Ministères et de l’INSEE peuvent triturer ces chiffres selon toutes les formules les plus abracadabrantesques qu’ils peuvent, ÇA AUGMENTE, presque comme le chômage ou le nombre d’emplois supprimés en 2009. D’abord, quand le bougnat n° 1 (les autres, ceux qu’il n’aime pas, il les nomme « les auvergnats », surtout quand ils sont nombreux, et pour lui nombreux çà commence à 2) quand ce bougnat annonce 2% d’atteintes à la personne en moins en 2009 par rapport à 2008, c’est 2% de combien sur combien ? Qu’il donne des chiffres, mordebleu ! Il suffit de dire poliment à un agent de la force publique « s’il vous plaît, je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites  » et Vlan ! une garde à vue avec le motif « rébellion contre agent assermenté » … Il y en a eu 900.000 en 2009 ! Faut qu’ils fassent leur chiffre pour toucher leurs primes ces braves gens. Des plaintes ? suivies d’enquêtes résolues ?  Oh la la la mauvaise question.

DU PIPO     -     DE L’ESBROUFFE  !!

C’est tout en gueule çà Madame ! A la fin juillet, à Grenoble, des loubards tentent un casse (il y a des truands, il y en aura toujours), ils étaient armés, ils sont poursuivis par les robocop de la BAC, résultat un homme, un fuyard abattu, on croirait un western, un autre en fuite. Réaction populaire, ceci se passant dans une cité de banlieue -hé hé – arrivée du ban et de l’arrière-ban des forces de police qui encerclent le quartier sous le haut commandement du Préfet d’abord, du ministre ensuite (l’aurait pas voulu manquer le scoop) accompagné de ses médias favoris. Faut dire que la municipalité de Grenoble est socialiste, double-scop alors. On se serait cru à Crécy, avec les Chevaliers harnachés, bardés, armés de pied en cap de tout un arsenal des plus modernes … 4 arrestations, 4 remises en liberté ! Belle démonstration de force.

Le 30 juillet, notre Nico-talon arrive baïonnette au canon et entonne son chant de guerre, comme toujours devant ses micros personnels, son assistance choisie et sa garde prétorienne, toujours courageux cet homme. Et il cause insécurité, mesures et dit celle-là :  » La nationalité française doit pouvoir être retirée  » à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un fonctionnaire de police, d’un militaire de la gendarmerie ou de toute autre personne dépositaire de l’autorité publique  » …

Là, tout le monde en est resté baba, nationalité ? Encore sa relance de xénophobie. D’origine étrangère ? Ça veut dire quoi exactement en français parlé de chez nous ? Et chacun d’essayer de se souvenir parmi les grands-parents ou les les anciens … z’étaient nés où ?

 D’abord, lui, le Super-talon, l’est pas tout à fait d’ici après tout, ni d’un côté, ni de l’autre, puis sa femme, elle vient d’être naturalisée par son mariage (et vite même). ALORS ÇA VEUT DIRE QUOI ? Et la Constitution de 1958, on l’a votée, NOUS, pas lui, il était trop jeune. MAIS IL A JURE DE LA PROTÉGER. Et il fait une proposition de loi scélérate ?

Pour réconforter les populations inquiètes à la suite de ses cris d’orfraie, il vocalise ses consignes sécuritaires d’urgence, branle-bas de combat, tous aux tranchées, son plan de bataille est prêt (il a surtout très envie d’aller squatter quelque temps chez sa belle-mère), alors il lance ses troupes, Préfet en tête avec ordre de patrouiller avec les super-flics de la BAC (genre détectives de feuilleton américain, pas Shipowitch, l’autre). Et l’on entend le choeur de ses cireurs de chaussures (le motodidacte, la murène etc …) chanter sur tous les médias : Faut frapper fort, les exiseurs, les dealers, les polygames, les roms, les gens du voyage … tous des étrangers mal lavés, pas catholiques pour deux sous, tous dans le même panier ! Le bougnat en chef clamera même : « vous savez ceux-qui-ont-des-grosses-voitures-que-vous-ne-pourrez-jamais-vous-payer  » sûr tout le monde ne peut pas être ministre.

Sur ce, le Figaro nous pond un sondage gratiné, en pleines vacances, bien arrangé, avec des questions tendancieuses à souhait et … 61% d’avis favorables pour les expulsions des camps de roms !  J’ai déjà été sondée, jamais par une officine ni par un journal, mais par des chirurgiens (compétents eux), mais ils ne m’ont jamais fait aussi mal que celui-là, même si je savais qu’il était complètement bidon.

Des vois s’élèvent, « la honte » dit Edwy Pleynel sur Médiapart, Marianne titre : Sarkosy, un Président Voyou, les partis politiques d’opposition n’ont que peu d’accès aux médias, ils tonnent mais préparent aussi tous leurs Universités d’Été …Pour Sarkosy, il faut faire du bruit, faire OUBLIER les grosses affaires dans lesquelles il est mouillé jusqu’au cou : Woerth-Bettancourt, Karachygate (11 morts), Clearstream, et pour cela il a une seule solution : NOUS FAIRE PEUR.  Alors le bougnat se démène, il n’est pas intelligent (c’est Sarko qui le dit), il sillonne la France en long, en large et en travers (combien çà nous coûte ?), il fait du zèle, du chiffre, tant de camps démembrés, combien de femmes, de vieillards, d’enfants, jetés sur le trottoir un matin et rejetés sur un autre le lendemain, mais c’est DU CHIFFRE !

A Bordeaux, 140 caravanes de gens du voyage, FRANÇAIS, font du sit-in depuis trois jours pour obtenir ce que la loi ordonne, une aire de stationnement décente. Même chose à La Rochelle, même chose dans 16 villes d’Aquitaine … ils ont le droit pour eux, et vont le faire respecter.  Combien de villes en France ne respectent pas cette loi ?

Alors, il ne nous reste plus que la « désobéissance civile » pour nous défendre ?

Tenter une opération de grande envergure en signant une pétition de 15 millions d’électeurs demandant la promulgation prévue par la Constitution de la Loi organique concernant la destitution d’un Président qui aurait failli à sa mission ?

Mais je rêve, je rêve ….

13 Réponses à “MEFIEZ – VOUS …  » IL EST PARTOUT « ”

1 2
  1. babelouest dit :

    Rêvons ensemble, La Pecnaude. Je viens d’envoyer un petit papier à Bernard pour insertion, « un de plus » on dira, mais bon, on fait avec ce qu’on peut faire.

    La rentrée doit se faire. Dans la rue. Dès le 30 août, pas une semaine plus tard. Grève générale ! En avant !

  2. lapecnaude dit :

    Là, je crois que tu as raison. De toutes façons, en ce moment ce sont les gens du voyage qui manifestent par chez nous, et pas qu’à Bordeaux ! Il me semble que le retour des vacanciers par la route va être pertubée !

  3. Fifi d'Ardèche dit :

    Oui… »Diviser pour mieux règner »…Il ne manque plus qu’un attentat ,…pour parfaire le tableau…et débouter la proche manifestation de septembre…Les temps deviennent de plus en plus instables, faut faire gaffe…

  4. maurice-alain baillergeau dit :

    L’accumulation des événements va peut être nous conduire à faire le constat de l’impossibilité des partis de droite et de gauche à reprendre le pilotage du bateau.

    Pour la droite, rien n’est grave, elle ira aux nouvelles et les forces qu’elle soutient, sauront lui dire quoi faire – RAS

    Pour la gauche, c’est plus difficile,ces remèdes habituels ne peuvent plus opérer.
    Cependant, les temps sont propices à la montée à la surface de nouvelles idées pour une société plus fraternelle et c’est son boulot, merde !
    http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr

    http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr

  5. lapecnaude dit :

    Bonsoir Fifi d’Ardèche – Pourquoi septembre ? tu n’as pas lu l’article de Babelouest sur « ruminances » ?
    L’agitation médiatique et sécuritaire des malfaisants de Paris est en grande partie due au fait qu’ils se sont rendus compte que s’il y avait une grève générale ou simplement un grand mouvement populaire de revendication, ils n’auraient pas de moyens suffisants pour y remédier. Ils ont tellement supprimé de postes dans la police ET dans la gendarmerie que LE ROI EST NU. On dit qu’il a le trouillomètre à zéro, et il fait comme les roquets, il aboie fort, fort, fort, aussi fort qu’il bête et méchant.
    Maurice-Alain ( je préfère Maurice tout court ), faut pas te désoler, la gauche avance, il n’est pas besoin de s’essoufler pour arriver frais et dispos à la bataille. Pour l’instant, ils répliquent politiquement correct, aidés par l’UE et les médias étrangers, mais ils ne perdent pas leur but de l’oeil : Sarko dehors, et pourquoi pas une république nouvelle, plus équitable. Mais on ne peut faire une révolution spontanée … trop de contraintes financières (entre autres). Pense à ce qu’il faudra faire pour remonter la pente !
    J’espère vous faire rire un peu demain sur ruminances !
    A vous lire, hein Fifi …

  6. Fifi d'Ardèche dit :

    Vrai….Après ce que je viens de lire sur ruminances ( La dernière drague »), tant qu’il y aura de pareils esprits , notre pays n’a rien à craindre! Bravo à tous ceux de ruminances, j’aime les lire!

  7. baillergeau dit :

    @lapecnaude a dit: 19 août 2010 à 0:26

    Au risque de te contredire, je ne pense pas que la gauche avance et je ne crois pas qu’elle risque de s’essouffler.
    Ses répliques ne sont audibles que de ceux qui baignent dans le marigot.
    Peut-il en être autrement?

    Si les bons analystes et leurs clones ne se trompent pas, ils ne peuvent pas dire que nous sommes à la fois au cœur d’un cyclone économique, politique voir idéologique et aussi en position de savoir vers quoi nous devons aller.
    Quand on est au cœur d’un cyclone, on ne voit rien et on ne bouge pas – regarder 1789 et 1939 -
    Si demain le capitalisme ou le communisme ne sont plus des phares, vers quoi nous voudrions aller ?
    La social-démocratie épousant une part des deux, elle devient désuète.
    L’anarchisme est tentant, mais ses cons n’ont jamais pu définir des transitions fiables, sans se faire contourner.

    Sur le fond de l’histoire, je crois que le décrochage entre productivité et salaires depuis 35 ans, devrait permettre, sans risque pour le business, une avancée sociale déterminante : un revenu minimum et décent par habitant, de sa naissance à sa mort, versé par l’Etat et encore mieux par une autorité supranationale comme l’UE.
    Pour le reste, des services publics ciblés sur l’essentiel et la libre entreprise, sans paradis fiscaux et avec une minorité de blocage pour les salariés dans les entreprises – les TPE devant se fédérer pour atteindre une seuil minimum (ex : 50 salariés)

    Petite utopie, sans doute….

  8. babelouest dit :

    Baillergeau, il y a juste une petite notion qui doit disparaître à mon sens, mais sa disparition entraînera nécessairement de grands changements. C’est le profit.

    Non pas le salaire, juste rétribution des efforts, mais le profit, qui est juste une sorte de vol sans création de richesses, un glissement de cette rémunération des travailleurs vers ceux qui s’arrangent pour en… profiter, patrons, actionnaires, financiers, et autres parasites : aujourd’hui ce sont eux qui se paient injustement la part du lion. Demain, ceux-là n’auront plus rien. Voilà mon idée. Elle peut aller loin.

  9. baillergeau dit :

    @babelouest a dit:21 août 2010 à 6:03

    Effacement du profit ?
    On a déjà fait et ça n’a pas marché…
    Pour cette raison, je crois à une « marche » supplémentaire vers le haut, vers plus de Fraternité – revenu minimum pour tous assuré par la collectivité
    Pour le reste des activités (sauf services régaliens + Santé + Education)? Le marché,les associations, le mutualisme.
    Pour les drois des salariés, le statut européen des entreprises vaut la lecture.
    Pour le grisbi, des expertises convergent, mais pour ce qui est de la méthode pour y arriver, tout le monde se tait ou dit des conneries. L’UE nous fait défaut au moment où l’on n’a jamais eu autant besoin d’elle.

1 2

Laisser un commentaire

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo