• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

LA BESSONNERIE DE TROP – LA JETABLE Edition n°4

Posté par lapecnaude le 27 septembre 2010

poubelle2.jpg    Après les promesses … souvenez-vous ….

En 2007, Sarkosy, tel un amoureux transi promettant à sa Belle (France) tous les joyaux de l’univers ! Un avenir propre, de l’argent à gogo (mais faut bien travailler hein ?), des hôpitaux, des écoles, des usines, du travail, on va, on va, on va… et de l’argent encore de l’argent par le travail des autres, pour qui ? Ben, c’est simple pour tous (mes amis d’abord hein ?).

Pour ce faire, il endormi à force badigoulages l’esprit de nombre de franchouillards, de ceux qu’il méprise si ouvertement maintenant (cass’toi pauv’con). Il les a embobinés par des discours mielleux tous droit sortis du chaudron de son âme damnée Guéant et de ses conseillers Minn et compagnie. Et cela a marché !  Un temps seulement.

Les lendemains qui déchantent n’ont pas traîné en route, dé-localisations, chômage, hausse des prix, baisse des remboursements de médicaments, dislocation des hôpitaux, le patronat avait pris au mot le slogan  » toujours plus » … Lui s’en bat l’oeil, il voyage (ses sbires aussi, aux frais de la princesse bien sûr), il dépense sans compter, reçoit les scheiks (pas confondre hein, on ne le sait pas encore) de mauvais aloi, s’offre un « gros n’avion » avec un tas de trucs inutiles dedans, çà coûte tout çà, fait des largesses aux entreprises « amies », une réduction de TVA par ci, une suppression de charges sociales par là. Il croit GOUVERNER !

Mais c’est pas çà diriger un pays, c’est tout simplement le mener à sa perte, les finances s’épuisent, le trésor est à sec, la crise arrive … pour lui ? NON ! – « La meilleure défense c’est l’attaque » et tel un roquet devant un dogue allemand il aboie à tous les vents   » c’est les fonctionnaires qui coûtent cher, et en plus ils n’en foutent pas une rame », supprimons en la moitié, non juste un tiers çà ira.

Ça n’a pas été, alors d’une soudaine illumination, il crie « Immigration, immigration  » et tel un présentateur de télévision, il lance un nouveau jeu. D’abord on excite un peu les populations avec un pseudo débat sur la Nationalité, un flop, c’est rien, on relance avec la chasse aux « différents, les sans-papiers, ces étrangers à la peau colorée, au faciès comme ci-comme çà, qui travaillent en douce chez nos bons patrons français qui les paient des clopinettes, ces gens qui volent le pain des bons français, ceux qui pointent au chômage parce qu’ils ne veulent pas travailler dans le ciment ou l’eau de vaisselle et être payés au lance-pierre ou qui n’ont plus de travail parce que leur bons patrons français se sont barrés à l’étranger (là où il y a d’autres gens qui travaillent pour des piécettes) … Ouf ! C’est dit.

Il a eu de l’aide par cela, notre illustre perché sur une valisette, ce mec qui, une fois élu, s’est écrié « la loi, c’est moi et si une ne me convient pas, j’la change ! » Il a mis son pote Heurtefeux à l’Intérieur et aux Cultes (y a des coups qui se perdent) et la ronde commence, une révolte de gamins -une loi, un crime quand même crapuleux -une autre loi, faut pas mollir surtout !

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 3 Commentaires »

GANGRENE FRANCAISE … LA SARKOÏDOSE !

Posté par lapecnaude le 25 septembre 2010

grangrene.jpg

Dernièrement le Docteur PELLOUX, médecin-urgentiste-combattant a une fois de plus dénoncé la maladie des services de santé de l’Île de France. Il n’a pas inventé ni découvert une nouvelle infection, il n’a fait que constater les ravages de cette nouvelle plaie : LA SARKOÏDOSE. La maladie a atteint même ceux qui devaient la combattre , ceux-là même qui brandissaient leur lettre de démission  » LES ÉLITES DE LA MÉDECINE » …

Souvenez-vous (je cite Pelloux) l’année dernière, de la mobilisation des sommités médicales contre la loi Bachelot et le plan de suppression de 4.000 emplois dans les hôpitaux de Paris. Et le Président de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP/HP), le Professeur CORIAT, menaçant de démissionner « si ce plan passe ». Mais, entre-temps, tous ces dignitaires sont allés petit-déjeuner et manger des tartines à l’Elysée, l’UMP voulant coûte que coûte garder le vote de ces docteurs. Au mois de juin dernier, pour la première fois depuis 150 ans, les médecins ont fait enlever la présidence du Conseil d’Administration – devenu Conseil de Surveillance – de l’AP/HP au Maire de Paris pour la donner à un proche de  Sarkosy.

Coût final, la semaine dernière, ce Conseil de Surveillance, acquis au néo-libéralisme grâce à la nomination par l’UMP de « personnes qualifiées », a voté le plan d’économies.

Aucun professeur n’a démissionné. En guise de faire-part de décès, le renvoi du Directeur Général de l’AP/HP qui va être remplacé par la Directrice du TGV à la SNCF ! … (…) Ne cherchez pas les fossoyeurs de l’AP/HP, ils sont PROFESSEURS !!!      (fin de citation)

L’AP/HP est un Établissement Public de la Ville de Paris. Il exerce son rôle de Centre Hospitalier Régional sur Paris et l’Île de France, soit une population de plus de 12 millions d’habitants. Il a été crée en 1849. En chiffres, cela donne : 37 hôpitaux, 71.800 agents (dont 16.700 infirmiers), 20.660 médecins, 22.474 lits et 1.681 places de jour, 350 lits de réanimation et soins intensifs, 1 million de prises en charge en court séjour par an, 4.686 millions de consultations par an, 1 million d’urgences par an. Le budget prévisionnel 2008 était de 6,5 milliards d’euros (un prévisionnel est toujours un prévisionnel, il est fait pratiquement pour être dépassé, c’est le système comptable français qui le veut), ce qui fait que l’AP/HP est toujours en déficit, un peu comme le gouvernement qui prévoit une augmentation du PIB de 4 à 5% pour péniblement en réaliser 1,5.

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 2 Commentaires »

LEGION D’HONNEUR ….. IN MEMORIAM

Posté par lapecnaude le 23 septembre 2010

legiondhonneur.jpg   

Il se nommait Marcel Albert, il était n le 25 novembre 1917 à Paris dans le 13° arrondissement.

Il entre très jeune aux usines Renault comme ouvrier métallurgiste.

Passionné d’aviation, il obtient de l’Etat une bourse de pilotage et passe ainsi son premier et deuxième degré.

En avril 1938, il contracte un engagement de trois ans au titre du Bataillon de l’air n° 105. Il obtient, le 25 juillet, son brevet de pilote militaire et est affecté à la base aérienne d’Istres pour suivre les cours de d’élève sous-officier du personnel naviguant, en qualité d’élève pilote de carrière.

Après plusieurs mois passés à la 5°compagnie du Bataillon de l’Air 125, le sergent Marcel Albert est affecté à la 1ère Escadre de Chasse, à Estampes.

Le 7 septembre 1939, il est envoyé comme instructeur au Centre de formation des pilotes de chasse à Chartres.

Il intègre ensuite, le 15 février 1940, le Groupe de Chasse 1/3 et accomplit dans ses rangs une brillante campagne de France. Le 14 mai 1940, il se distingue en abattant un appareil allemand et en en attaque un second (victoire probable) le 21 mai suivant. Période durant laquelle il effectua 37 missions de combat.

En octobre 1940 son groupe est affecté aux troupes d’Afrique du Nord, à Oran. Il y effectue 15 missions et y signe un nouvel engagemant de cinq mois en avril 1941, puis un autre d’un an en août 1941.

Refusant à la fois la défaite et l’inactivité, Marcel Albrt, le 14 octobre 1941, jour de sa promotion au grade de sergent-chef, profite d’un exercice de vol pour rejoindre Gibraltar avec son « Dewoitine 520″ en compagnie de deux autres pilotes du Groupe de chasse 1/3, (Marcel Lefevre et Albert Durand).

De Gibraltar, tous trois embarquent sur une corvette à destination de l’Angleterre. Le voyage est périlleux, plusieurs bateaux du convoi sont coulés, et ils participent au sauvetage des rescapés.

Marcel Albert débarque sur le sol britannique en décembre 1941 et s’engage dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL), un mois après avoir été condamné à mort par le tribunal militaire d’Oran.

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaire »

SANTE ….TRAVAIL …. A VOTRE SANTE !

Posté par lapecnaude le 15 septembre 2010

52craneavecstructuresbig2.jpg              

CI- GIT LA MEDECINE DU TRAVAIL !

Messieurs les Députés de la Droite Conservatrice et soit-disant libérale, NOUS,

 les électeurs,

vous avons élus … notre scrutin sera souverain en 2012 ! Vous venez de vendre

 la santé

 des travailleurs pour vos 30 deniers mensuels !

Profitez en bien !

 

 

Publié dans Non classé | 5 Commentaires »

ROSELYNE BACHELOT NE VERRA PLUS DES ELEPHANTS ROSES …

Posté par lapecnaude le 15 septembre 2010

moustique31.png  Mais des moustiques ! ….

Ils sont arrivés sur la côte méditerranéenne en fin de saison,  vous me direz que la denguerie là-bas, ils connaissent, mais 4 sortes à la fois, c’est pas le genre de comptabilité qui leur est habituelle !

Souhaitons que Messieurs Gaudin et Cie arrivent à régler rapidement leurs histoires de dépôts d’ordures à l’air libre, de grèves des éboueurs, de règlements de comptes entre vrais-faux amis et surtout que nous n’ayons pas UN ÉTÉ DE LA StMARTIN  ! Ma foi je ne plaindrai pas trop les privilégies de la côte, il y a trop de gens sans-abri et mal logés dans ce pays pour en perdre le temps.

Par contre, je conseillerai à tous les administrés des communes de France de se cotiser pour offrir à nos Maires des « tapettes à moustiques », notre Ministre de la Santé n’ayant pu encore trouver dans les fonds de stocks de ses amis laborantins le vaccin miracle, actif puissance 4, car il en a 4 de dengues, pour nous les fourguer par millions. Peut-être du côté des fabriquants de moustiquaires ? Et soyez compatissants avec eux car, non seulement ils vont être obligés de faire la chasse à tous les campement de « gens du genre pas normal, verts ou bleus ou roses » sur tous les terrains illicites et même licites, mais en plus il leur faudra aller à la chasse de tous des « repaires de ces ennemis vicieux venus d’un autre pays » que sont les Aèdes, d’abord, il leur faudra du temps pour lire et classer toutes les circulaires qu’ils vont recevoir en double ou triple exemplaires… c’est pas un métier çà ! Un sacerdoce vous dis-je !

Allez, un truc, transformez le voile de tulle de mariée de votre grand-mère, çà fera une parfaite moustiquaire pour le lit de bébé, et gratis en plus, pour vous, la voilette, le voile intégral (cela devrait servir à quelque chose au moins). Pour vous, dévalisez les épiceries et achetez le plus de citrons, verts ou jaunes (les moustiques ne sont pas comme nos gouvernants, ils ne font pas de distinction entre les couleurs de peau) et servez vous du jus, çà sent bon, c’est anti-rides, et çà les chasse … tout le monde doit y trouver son compte, et avec les peau vous gardez les zestes pour la pâtisserie, rien n’est perdu.

Moi, j’en cause mais, n’oubliez pas : du PARACETAMOL c’est tout, et le docteur si la fièvre monte trop, faites boire votre malade et pas avec un petit blanc de votre cousin du pays de Loire hein ?

 

Publié dans Social | 2 Commentaires »

DITES … DENGUE … DONC ! …

Posté par lapecnaude le 3 septembre 2010

moustique2.jpg

Depuis le mois de décembre 2009 une épidémie de « Dengue » (fièvre rouge, grippe tropicale, petit palu) ravage la Martinique et la Guadeloupe, provoquant 18 décès.

On a recensé depuis cette date 36.000 cas en Martinique et 29.000 en Guadeloupe et 18 décès.

Au niveau mondial, la dengue progresse de façon spectaculaire . Environ les 2/5° de la population mondiale est exposée au risque. Selon l’OMS il pourrait y avoir chaque année dans le monde 50 millions de cas.

Le nombre de personnes atteintes allant crescendo, les autorités s’inquiètent et prodiguent force recommandations à la population : vider les eaux retenues dans les bacs sous les pots de fleurs, vérifier tous les endroits où l’eau pourrait stagner et fournir ainsi un réservoir à la ponte des femelles moustiques … comme il pleut pratiquement tous les jours (c’est la saison), c’est un exercice quotidien de surveillance à effectuer, également dormir sous des moustiquaires et s’enduire de produits révulsifs (renouvelables toutes les 4 heures). Pas facile la vie sous le soleil des Antilles !

Malgré toutes ces précautions qui détruira les lieux de nidification sauvages que sont les décharges à l’air libre.  Ne fussent que les dépôts de vieux pneus usagés qui trainent à 100 mêtres d’une cité près des docks, sans oublier les « largages d’encombrants » dans la nature, un vieux frigo se remplit d’eau et devient une vraie piscine pour les larves de moustiques. Les îles sont parsemées de dépôts sauvages comme partout.

Les moustiques vecteurs des virus de la dengue ne disparaîtront pas grâce à l’incantation des élus. La dengue, nous le savons est une fièvre, une maladie infectieuse transmise de l’homme à l’homme par l’intermédiaire du moustique, l’animal lui-même n »est pas infecté mais il est « porteur ». L’homme peut-être un « porteur sain », c’est à dire non affecté par le virus, mais il peut, en étant le contenant, servir de réservoir au moustique qui va le piquer, pomper de son sang et aller piquer un autre homme lui transmettant par cette piqûre le virus.

Ces moustiques sont de trois espèces  » Aedes aegypti, Aedes albopictus, Aedes polunesiensi », seules les femelles sont actives et le virus se transmet très rarement par les oeufs, la variété la plus courante aux Antilles et l’Aedes aegypti.

La dengue ou plutôt les dengues sont au nombre de 4, dénommées DENV 1 – DENV 2 – DENV 3 et DENV 4, les 4 « flavivirus » responsables de la maladie sont très proches les uns des autres, mais il n’existe aucune immunité croisée entre eux. Ce qui veut dire que vous pouvez être atteint du DENV 1 et ensuite avoir le DENV 2 ou 3 ou 4, avec le danger qu’après avoir été immunisé à vie contre le premier, vous supporterez plus difficilement le second compte tenu de la présence dans votre sang d’anti-virus facilitant d’une certaine façon la seconde invasion.

Cette infection virale se manifeste, après 5 à 7 jours d’incubation, par des céphalées intenses (mal de tête), des fièvres entre 39 et 40°, des douleurs musculaires et articulaires, des vomissements puis au bout de 4 à 5 jours de fièvre, des sudations abondantes, parfois des rougeurs (semblables à des plaques de scarlatine) et un desquamation en lambeaux (perte de pellicules de peau). Dans certains cas (selon la pathologie originelle du malade) d’hémorragies nasales et buccales.

Le risque hémorragique étant présent il ne faut SURTOUT PAS ABSORBER D’ASPIRINE (acide acétylsalycilique) ou un de ses dérivés, seul le PARACETAMOL peut soulager le malade. Eventuellement, en cas de déshydratation des perfusions veineuses en milieu médical sont ordonnées.

Il n’existe pas de vaccin, ni de traitement spécifique.

Lire la suite… »

Publié dans Politique, Social | 6 Commentaires »

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo