• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

QU’Y A-T-IL AU FOND DU POT ? ….. petite chronique

Posté par lapecnaude le 22 octobre 2010

potdechambre1.jpg    Nous avons 525.000 élus en France, répartis dans 36.000 communes, beaucoup de bénévoles ou de petits élus de petits villages qui ne perçoivent que de petites indemnités …. 643 euros mensuels pour 500 habitants … et combien d’heures de travail, de disponibilité, de réunions stériles avec des technocrates imbus de leurs petites fonctions ?

Mais nous en avons d’autres, des petits malins de petite ou de grande envergure qui arrivent bon an  mal an à se faire un petit pactole grâce aux « vices- présidences de ceci ou de cela » (très bien vu sur une carte de visite, c’est long comme titre). Les vices-présidences de syndicats intercommunaux sur l’eau, la voirie, l’air, les bancs publics etc … qui arrivent (comme à Metz et dans d’autres villes aussi importantes jusqu’à 1.770 euros mensuels, jusqu’au plafond autorisé par la loi soit 8.230 euros.

Élu …. un vrai métier d’avenir !

Mais rien n’empèche ces élus de CUMULER ces indemnités avec des RETRAITES …

C’est la loi.

——————————————————————————————————————————————

Quel a été le député qui a porté cet amendement 730 dans cette nouvelle loi des retraites ? Ne dites pas son nom trop fort, il serait maudit jusqu’à la fin des temps !

Sans broncher d’un yota, les députés et les sénateurs ont adopté cet amendement 730 portant la destruction du SERVICE MÉDICAL DU TRAVAIL, réalisant ainsi un des voeux du MEDEF.

La Médecine du Travail existait depuis 1946, ce service réalisait une surveillance médicale des travailleurs, décelait parfois les inaptitudes, décelait souvent les manquements du patronat aux bonnes conditions de l’environnement des postes de travail, décelait les risques d’accident, de maladies dues aux mauvaises conditions de travail, avait un poids juridique certain et gênait le patronat …

Le patronat aime les robots, les « ferme-ta-gueule ou fous-le-camp » (vous n’avez jamais entendu cela en usine ou sur un chantier BTP ?) et n’aime surtout pas les médecins (qui ont leur grand savoir avec eux, et les lois en plus), ces gens qui pouvaient les obliger à aménager un poste de travail, les obliger à respecter les temps de pose prévus, toutes ces petites choses qui coûtent de l’argent. Dans le patronat, on n’investit pas sur les humains, on les exploite, c’est plus rentable.

Voilà, l’amendement 730 légalise : la mise des médecins du travail sous tutelle du patronat, lapide toute possibilité d’une authentique médecine du travail, à un moment où les constats en santé du travail n’ont jamais été aussi alarmants !

Allez donc vous faire reconnaître comme  »handicapé du travail » à 20, 30, 40 % et plus, si c’es le patronat qui décide de votre incapacité au moment de partir en retraite !!

C’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà bien suffisant. 

Publié dans Politique | 6 Commentaires »

DUR … DUR… D’ETRE DEPUTE… Vivement la (quille) RETRAITE …Bordel !!!

Posté par lapecnaude le 19 octobre 2010

hydre10.jpg    Ils sont 577, tous élus par le peuple, parce qu’ils ont une bonne tête, parce qu’ils sont « gentils », parce qu’ils ont bien aidé « untel » quand il était dans la peine, parce que « de toutes façons moi je vote « à droite » ou « à gauche » selon les cas, parce qu’il « causent » bien, parce que notre maire nous a dit que si on veut une maison de retraite, lui, « il pourra » … des mots encore des mots … mais qui sont-ils ?

Chacun d’entre nous  »connaît » plus ou moins le nom de son député, mais sait-on qui fait quoi dans un département ? C’est le Conseil Général qui attribue les subventions nécessaires à la création d’un « jardin de Lisette » (ou d’autre chose), le député ne vient que pour l’inauguration, le mousseux et les petits gâteaux secs, parfois couper un ruban, ou attribuer une médaille du « Mérite Agricole ». Notre député ne fait que de grandes choses, il fabrique  » des lois « , ces règles qui nous disent comment on doit vivre et payer … des impôts, des taxes, et autres bricoles. Il est brave parce que lui, il faut qu’il se fasse réélire encore 2 fois avant d’avoir pu cotiser (à taux double, çà donne plus de 40 annuités) suffisamment pour toucher sa retraite. Dans le fond, faut pas être méchant avec lui, sa retraite, il la paie, même s’il n’a strictement rien fait de bon autrement. 

Au jour d’aujourd’hui, çà paie d’être député, sûr qu’il faut mettre le costume et la cravate et savoir sourire même si on n’en a pas envie et supporter les repas (un peu lourds parfois) d’inauguration ou de réunion de parti. Mais on n’a rien pour rien.

Comptez-donc, un député çà gagne : 5.514,68 euros d’indemnité de base, plus celle de résidence (3%) 165,44 euros, plus celle de fonction (?) 1.420,03 euros, soit 7.100,15 euros par mois. Ça, c’est la base, il faut ajouter l’indemnité de secrétariat soit 6.412,00 euros, plus un crédit de rémunération de ses collaborateurs 9.138,00 euros (çà monte vite avec les charges, c’est pourquoi le mien de député il a embauché sa femme, rien de perdu), quand des fois il pense en avoir trop il en donne un peu à son parti. Cela nous donne un total de 22.650,15 euros – moins les charges, bien sûr, la retraite double 1.177,50 euros, cotisation exceptionnelle de solidarité (il peut hein ?) 56,80 euros, la CSG et la CRDS 550,97 euros et la fameuse cotisation à la caisse de chômage des députés 27,57 euros. Il lui reste quand même 5.287,21 euros. Il n’est imposable que sur une partie de ses indemnités.

En plus, depuis 1992, il peut avoir un autre mandat électif, même plusieurs, faut jamais s’arrêter en si bon chemin quand on plait, mais les indemnités en sont plafonnées à 2.757,94 euros. Donc en tout, çà lui fait dans les 23.594,55 euros mensuels … et soit disant qu’ils sont les moins payés d’Europe ! Faudrait pas qu’ils aillent dire çà au Smicards, ou aux Rmistes !

Mais c’est pas tout …

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 3 Commentaires »

A MESSIEURS LES DEPUTES … vers 2012 !!!!!!

Posté par lapecnaude le 17 octobre 2010

potdechambre.jpg

Souviens-toi du vase de Soisson a dit le Roi …. Le Peuple dit aujourd’hui aux Députés « souvenez vous de l’amendement rectificatif à la Loi sur les Retraites n° 249 …..

Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l’amendement n° 249 Rect. proposant d’aligner leur régime spécifique de retraite ( dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.

Alors qu’ls n’ont de cesse d’expliquer l’importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d’être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.

C’est ce qu’ils appellent une réforme « juste » paraît-il !

Nous nous en souviendrons en 2012  !!!!

 


 

Publié dans Non classé, Politique | 8 Commentaires »

MA PAROLE ! LES BANQUIERS SE FOUTENT DE NOUS !!

Posté par lapecnaude le 8 octobre 2010

monnaie.jpg     Il était une fois …..

un jeune homme, trader de son état dans une grande banque bien connue à Paris et dans le monde entier , la Société Générale, vous savez celle qui a des comptes off-shore dans les paradis fiscaux  (pas plus que les autres banques, mais quand même) à qui on avait demandé de faire des bénéfices, beaucoup de bénéfices. On lui avait tout appris, comment acheter à terme prévu avec le système de « levier » , c’est dire un dépôt « virtuel » de 10% du montant des achats des actions visées, comment attendre (pas longtemps, parce que le temps c’est de l’argent, donc on manipule un peu, un petit coup de téléphone judicieux à telle pythie du marché boursier etc …) si bien que les actions achetées (avec seulement 10% de leur valeur , le reste étant dû au terme X du marché) grimpe à la cote (elle aussi virtuelle) et VLAN … les revendre en vitesse en encaissant le bénéfice – lui pas du tout virtuel – une affaire d’affaires en somme, du routinier, du quotidien ….

Le pire c’est que tout cela n’est qu’un jeu d’écritures, l’argent n’existe pas, il n’est qu’inscrit sur le papier qui supporte les chiffres … DU VENT  quoi…

Le dit jeune homme ayant réussi plusieurs coups bien juteux, ses chefs l’ont complimenté, félicité, RÉCOMPENSÉ GRASSEMENT, et ENCOURAGE VIVEMENT à … continuer. Ce qu’il s’est empressé de faire, de plus en plus haut e chiffre d’affaires, de plus en plus gros les engagements de sa banque. Imaginez qu’au lieu de monter le prix des actions en cause soit descendu brutalement … la banque aurait été dans l’obligation de payer ces actions au prix convenu à l’achat et de les revendre au prix le plus bas que celui-ci créant non seulement UNE PERTE DU BÉNÉFICE ESCOMPTE, mais aussi UNE PERTE SÈCHE, une horreur en matière bancaire, le désespoir et la honte pour les banquiers fautifs !!

Et CATASTROPHE … c’est ce qui arriva … il avait tant et tant acheté, c’était bien ce que ses chefs lui avaient demandé, puis dans ces Banques là, eux qui ne regardent pas à vous envoyer une lettre recommandée à 17,80 euros quand votre compte est débiteur de 10 euros seulement … il y a des contrôles. La Banque c’est sérieux, ils gèrent de l’argent qui n’est SURTOUT pas à eux. Les Directeurs qui se frottaient les mains, se mettaient de joyeuses claques dans le dos en se disant « Ah les beaux bénéfices que nous allons faire avec ce garçon ! », se sont retrouvés gros-jean comme devant. Ils avaient trouvé plus malin qu’eux. 

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 8 Commentaires »

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo