• Accueil
  • > Politique
  • > DUR … DUR… D’ETRE DEPUTE… Vivement la (quille) RETRAITE …Bordel !!!

DUR … DUR… D’ETRE DEPUTE… Vivement la (quille) RETRAITE …Bordel !!!

Posté par lapecnaude le 19 octobre 2010

hydre10.jpg    Ils sont 577, tous élus par le peuple, parce qu’ils ont une bonne tête, parce qu’ils sont « gentils », parce qu’ils ont bien aidé « untel » quand il était dans la peine, parce que « de toutes façons moi je vote « à droite » ou « à gauche » selon les cas, parce qu’il « causent » bien, parce que notre maire nous a dit que si on veut une maison de retraite, lui, « il pourra » … des mots encore des mots … mais qui sont-ils ?

Chacun d’entre nous  »connaît » plus ou moins le nom de son député, mais sait-on qui fait quoi dans un département ? C’est le Conseil Général qui attribue les subventions nécessaires à la création d’un « jardin de Lisette » (ou d’autre chose), le député ne vient que pour l’inauguration, le mousseux et les petits gâteaux secs, parfois couper un ruban, ou attribuer une médaille du « Mérite Agricole ». Notre député ne fait que de grandes choses, il fabrique  » des lois « , ces règles qui nous disent comment on doit vivre et payer … des impôts, des taxes, et autres bricoles. Il est brave parce que lui, il faut qu’il se fasse réélire encore 2 fois avant d’avoir pu cotiser (à taux double, çà donne plus de 40 annuités) suffisamment pour toucher sa retraite. Dans le fond, faut pas être méchant avec lui, sa retraite, il la paie, même s’il n’a strictement rien fait de bon autrement. 

Au jour d’aujourd’hui, çà paie d’être député, sûr qu’il faut mettre le costume et la cravate et savoir sourire même si on n’en a pas envie et supporter les repas (un peu lourds parfois) d’inauguration ou de réunion de parti. Mais on n’a rien pour rien.

Comptez-donc, un député çà gagne : 5.514,68 euros d’indemnité de base, plus celle de résidence (3%) 165,44 euros, plus celle de fonction (?) 1.420,03 euros, soit 7.100,15 euros par mois. Ça, c’est la base, il faut ajouter l’indemnité de secrétariat soit 6.412,00 euros, plus un crédit de rémunération de ses collaborateurs 9.138,00 euros (çà monte vite avec les charges, c’est pourquoi le mien de député il a embauché sa femme, rien de perdu), quand des fois il pense en avoir trop il en donne un peu à son parti. Cela nous donne un total de 22.650,15 euros – moins les charges, bien sûr, la retraite double 1.177,50 euros, cotisation exceptionnelle de solidarité (il peut hein ?) 56,80 euros, la CSG et la CRDS 550,97 euros et la fameuse cotisation à la caisse de chômage des députés 27,57 euros. Il lui reste quand même 5.287,21 euros. Il n’est imposable que sur une partie de ses indemnités.

En plus, depuis 1992, il peut avoir un autre mandat électif, même plusieurs, faut jamais s’arrêter en si bon chemin quand on plait, mais les indemnités en sont plafonnées à 2.757,94 euros. Donc en tout, çà lui fait dans les 23.594,55 euros mensuels … et soit disant qu’ils sont les moins payés d’Europe ! Faudrait pas qu’ils aillent dire çà au Smicards, ou aux Rmistes !

Mais c’est pas tout …

Mon député ne paie pas le train SNCF, en 1ère classe, bien sûr, on lui offre 40 aller-retour en avion pour aller faire son devoir à l’Assemblée depuis sa circonscription, et 6 aller-retour en France (Métropolitaine, faut pas trop quand même) hors circonscription.

L’Assemblée Nationale le loge quand, parfois il est désigné par son parti pour siéger la nuit (pas souvent, sinon c’est la crise), il a deux restaurants avec des menus (même avec la baisse de TVA on ne pourrait pas manger la même chose pour ce prix là ailleurs) adaptés à son budget, s’il veut se faire faire la barbe ou se faire rafraîchir la coupe ou le brushing, il y a le coiffeur … et tous les autres spécialistes. Il a le téléphone gratuit et les voitures gratuites quand il a à faire dans Paris et la Région aussi. Il paie aussi sa Sécurité Sociale à un régime spécial qu’on ne connaît pas, ils ont aussi une retraite complémentaire s’ils le veulent.

Même, quand il veut me souhaiter la Bonne Année, tous les ans, recta, je reçois une enveloppe (en papier recyclé bien entendu) marquée « Assemblée Nationale », avec sa petite carte où on le voit en photo juste comme il était il y a quinze ans, avec sa femme bien sûr, il y a que le calendrier qui change, posté à l’Assemblée, avec le cachet. Avant, c’était mieux, il y avait le sénateur qui m’en envoyait, mais c’était marqué « Sénat », et puis mon député, maintenant j’ai déménagé alors j’en ai plus qu’une. Ça ne me manque pas.

Ils ont leur Caisse de chômage particulière (ils paient 27,57 euros par mois), s’ils ne sont pas réélus, ils auront droit à une indemnité dégressive pendant 6 semestres (3 ans), 100%, 70%, 50%, 40%, etc … le nombre de bénéficiaires de ce système a été aussi dégressif depuis 2007 … 30 en 2007, 15 en 2008, 9 à fin 2008, 2 en 2009 … et 0 en 2010 ! Le jeu des chaises musicales vous connaissez ? Car, non, il n’y a pas eu d’épidémie de H1N1 à l’Assemblée, ni de départs dûs à l’âge … JUSTE LA COMBINE… depuis 2007.

Tout çà pour vous dire qu’à mon avis, ces gens là ne sont pas trop à plaindre, ils chantent bien d’accord, encore faudrait-il qu’ils changent de refrain. Encore faudrait-il que nous soyons plus circonspects quand nous mettons notre bulletin de vote dans l’urne. Encore faudrait-il continuer à croire au Père Noël. Pour les prochaines élections, encore faudrait-il trouver des gens qui ne soient pas fonctionnaires, pas trop « nantis » (faut pas mélanger le public et le privé comme maintenant), qui connaissent ce que veut dire « travailler et gagner sa croûte », çà aide à la compréhension, qui soient pas amoureux de leur leader, qui soient d’honnêtes français bien décidés à recréer ce pays,  »cette France humiliée, dévalorisée … « . 

Alors à 2012 peut-être ! 

3 Réponses à “DUR … DUR… D’ETRE DEPUTE… Vivement la (quille) RETRAITE …Bordel !!!”

  1. babelouest dit :

    Mais pourquoi, quand il y a 5, 6, parfois plus, bulletins à choisir, sont-ce les mêmes qui se retrouvent en tête, et « font le deuxième tour » tranquillement ? Il n’y a pas de « petites listes », il y a les listes qui ont du pognon d’avance, et c’est à celles-là que par le moyen du vote on en donne d’autre, beaucoup d’autre ! Souvent les plus intéressants doivent payer, parce qu’ils n’ont pas atteint la barre fatidique des 5%, alors que les plus riches ne paient pas.

    Où les citoyens ont-ils donc la tête ? Fourrée dans l’écran plat dernier cri ? Pâmés devant les grands-prêtres du Vain T(u)eur ? Ce sont pourtant les mêmes, en partie, qui arpentent nos avenues actuellement. Dans deux ans, voire avant si c’est possible, il ne faudra pas se tromper de bulletin, ce sera vital.

  2. lapecnaude dit :

    Parce que les Français suivent le clinquant, celui « qui parait le mieux », « qui est bien introduit parce qu’il connait machin, celui qui est venu faire trois petits tours à son meeting », celui qui a des agent électoraux qui font du porte à porte, du bouche à bouche, qui promettent la lune, parce aux pauvres gens, on peut leur promettre, ils les croient !

    A l’opposition de faire « du terrain », de combattre pied à pied, avec des dossiers solides, de se cotiser s’il le faut pour innonder de tracts, de faire la pute dans les journeaux, d’employer les mêmes moyens qu’eux. Mais si cette opposition fait comme d’habitude, un petit commando pour coller des affiches (les réglementaires seulement hein ?) et la claque à un méeting à 50 km des gens les plus loin dans leur circonscription … il n’y aura que 3 pelés et 4 tondus à ces méetings. Aux militants et aux sympathisants de faire soit du co-voiturage (tu vois un vieux charentais prendre quelqu’un dans sa voiture neuve toi ?), soit gueuler un peu plus fort pour avoir des réunions dans TOUTES le communes.

    Enfin ce n’est pas aux vieux routiers que vous êtes que je vais donner des leçons,
    en toute amitié, n’est-ce pas Alain ?

  3. baillergeau dit :

    Je ne sais quel est le chemin…

    … Parce que chemin et route

    Sont de terre, et l’important c’est d’avancer;

    Il est de peu de poids que la route aille à rien…

    Seul vaut celui qui marche : il est celui qui vit

    Ainsi, adulte de ce que j’ai voulu faire,

    Je vais en cheminant vers tout ce que j’ai eu

    Et sais bien que je ne pourrais pas le ravoir.

    (Pessoa)

Laisser un commentaire

 

Justina Angebury |
Réservation 2010 - Furet / ... |
sac à mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | to be or not to be
| le blog du Dr. Drake
| doc Dilo